© 2020 by E-CUBE Strategy Consultants SAS

Nouvelle étude E-CUBE : L’éolien autoconsommé : une rentabilité à court terme en France



La notion de grid parity, c’est-à-dire la rentabilité sans subvention de l’autoconsommation de l’énergie renouvelable, est souvent évoquée en référence à la production solaire photovoltaïque. Cependant, en France, l’énergie éolienne pourrait bien être la première filière à atteindre cet équilibre. Selon nos estimations, l’autoconsommation éolienne pourrait être rentable dès 2015 pour des consommateurs présentant certaines caractéristiques favorables en termes de niveau et profil de consommation ainsi que de nature de raccordement. Ces caractéristiques pourraient recouvrir des clients industriels ou des grands clients tertiaires (complexes universitaires, hôpitaux, centres commerciaux?) pourvus que les contraintes urbanistiques (et de vent) soient compatibles avec l’implantation d’une éolienne.


A plus long terme, les fondamentaux sont orientés vers un élargissement de cette cible à des nouveaux profils de consommateurs : augmentation des prix de l’énergie, assouplissement des contraintes administratives, clarification du cadre juridique et réglementaire de l’autoconsommation, en particulier dans des schémas de mutualisation de consommation (ex : éco-quartiers, réseaux fermés de quartiers d’affaires, de centres commerciaux ou de zones industrielles). La viabilité du modèle d’autoconsommation est confortée par les nombreux projets identifiés à l’étranger. En France, un projet a déjà vu le jour et plusieurs industriels précurseurs en sont déjà à une phase d’avant projet.


Si la rentabilité n’est attendue qu’à partir de 2015, les échelles de temps pour mettre en place de tels projets (entre 2 et 4 ans) devraient conduire les parties prenantes à évaluer risques et opportunités dès à présent. A moyen terme, la rentabilité du modèle d’autoconsommation sera source d’opportunités pour les consommateurs ainsi que pour les équipementiers et les exploitants d’éoliennes, voire pour des investisseurs privés. Le développement du modèle d’autoconsommation imposera aux fournisseurs de développer une réponse stratégique appropriée autour d’une implication directe dans le développement des projets ou dans le cadre d’un modèle de « gestion locale de l’énergie ». A plus long terme, elle constitue une perturbation importante dans l’équilibre économique des fournisseurs Responsables d’Equilibre et des opérateurs de réseau : l’accès au réseau d’électricité devient en effet une sécurité, qui n’est pas aujourd’hui payée à son véritable coût.


Pour en savoir plus